La cérémonie de fin d’année scolaire organisée par les élèves bénéficiaires du Centre d’Apprentissage Populaire (CAP) s’est tenue le 27 juin 2014, devant la porte de la mairie de la commune d’arrondissement de Malika.

La journée a débuté par une corvée de ménage (SET-SETAL) au niveau des locaux d’ALPHADEV, mais aussi des alentours, jusqu’à hauteur de la mairie. Les élèves ont opéré un désensablement de la route menant vers la mer dans l’espace qui sépare ALPHADEV de la mairie de la commune d’arrondissement de MALIKA.

La cérémonie a été animée par la coordonnatrice Mme Oulimata Fall en présence des parents d’élèves, du directeur exécutif de l’organisation ALPHADEV, des représentants de l’État, des élèves d’autres établissements publics ou privés, mais aussi des enseignants et facilitateurs du CAP.

Une exposition a eu lieu portant sur les réalisations du CAP de la promotion 2011/2014 sur les filières de coiffure, couture, menuiserie métallique et en bois, sur le micro-jardinage mais aussi et surtout sur l’alphabétisation en français et en langues nationales.

NadiaBerger_Cap_IMG_9745
Des élèves dans des habits traditionnels ont lancé la cérémonie. Photo © Nadia Berger

NadiaBerger_Cap_IMG_9887
Les élèves de la filière couture paradent dans leurs créations. Photo © Nadia Berger

Le président des élèves Khadime R. Marone a prononcé un discours de reconnaissance sur l’utilité du CAP, sa disponibilité et son ambition de faire des jeunes de la banlieue les acteurs du développement de leur localité en leur accordant de nouvelles opportunités de construire leur avenir à travers l’alphabétisation et l’apprentissage des métiers.

Les élèves ont également joué une pièce théâtrale qui prône des messages s’adressant aux parents d’élèves du CAP et leur rappelant leur responsabilité vis-à-vis de leurs enfants, mais aussi des messages s’adressant aux citoyens, sur leurs comportements en périodes électorales. Aussi les élèves n’ont pas manqué de faire une imitation des membres de la direction d’ALPHADEV. Un moment qui a soulevé bien des éclats de rire.

Les représentants de l’inspection ont salué et encouragé l’initiative du Centre d’apprentissage populaire et ont exhorté les parents à pendre conscience de son importance et de son impact sur le développement communautaire.

Les parents n’ont pas été en reste. Ils ont réaffirmé leur engagement à mieux prendre en compte les enjeux du CAP et aussi à s’impliquer d’avantage dans le processus d’avancement du suivi de leurs enfants au sein de l’école communautaire.