Mon arrivée à La Paz en novembre 2014 faisait suite à un stage QSF de deux mois et demi des plus humainement enrichissant. C’est donc avec une grande excitation que je revenais en Bolivie cette fois comme volontaire du programme Uniterra. Après la recherche d’appartement, l’acclimatation à l’altitude, la rencontre avec les volontaires, j’élaborais mon plan de travail. Il reposait sur la création de guides sur les techniques de présentation visuelle en magasin ainsi que sur la réalisation d’une vitrine. Afin que les artisans puissent mettent en valeur leur produits, attirer d’avantage de clients, et se différencier de la concurrence. Mes partenaires étaient la RED OEPAIC et EL Movimiento.

Mi Décembre je rencontre Luis et Felipa, respectivement responsable de la commercialisation et secrétaire administrative de la marque Yuriña. Cette association d’artisans située dans la ville de El Alto, est affiliée au partenaire El Movimiento.

Ils avaient comme objectif de créer une boutique dans le centre de La Paz afin de vendre les produits en laine d’alpaga, élaborés par les mains précieuses des artisanes boliviennes.

Ils avaient déjà un local (4 murs blancs!) et une idée approximative de ce qu’ils voulaient : une boutique moderne, qui ressemble aux boutiques européennes et qui se différencie des boutiques d’artisanat que nous pouvons rencontrer à La Paz.

Je me lance donc dans le projet avec eux!

Première étape : élaborer un concept

Le concept de la boutique se base sur le nom YURIÑA qui en Aymara signifie : origine, naissance. Afin de faire ressortir cette signification, j’ai suggéré d’utiliser le bois et des morceaux d’arbres représentant l’origine et la naissance de la Terre. Les couleurs utilisées seront neutres et proches des tons de bois naturel. De plus, nous souhaitions faire ressortir l’aspect “Fait a la main” et de laisser son empreinte, en achetant des produits élaborés avec les principes du commerce équitable.

J’ai donc réalisé un plan de boutique détaillé, divisant la boutique en 4 espaces : femmes, hommes, enfants et une partie communication mettant en avant la mission et la vision de la marque appuyé par des photos des artisans. Cette partie permet de faire connaitre au client l’histoire qui se cache derrière les produits et l’inviter à soutenir l’association. Luis et Felipa étaient en accord avec ce concept et m’ont donné carte blanche quant à son élaboration. Je les remercie pour leur confiance et leur générosité.

Deuxième étape : Chiner (fouiller dans des marchés, des ferias pour trouver des pièces intéressantes qui respectent le budget!), chercher, fabriquer les meubles, les mannequins, les éléments de décoration, les tapis, les rideaux, ….

Troisième étape : Peindre, percer, re-percer, coller, fabriquer, imprimer, … et surtout ne pas se décourager! La boutique est elle aussi entièrement “Faite à la main” ce qui a exigé un investissement humain important de toute l’équipe.

Nous avons travaillé sur ce projet durant plusieurs mois, coordonnant parfois de loin, jonglant avec mes projets en cours liés à d’autres partenaires.

Fin février : Le résultat est créatif, différent, et attrayant!

Je vous laisse juger par vous même grâce aux photos!

Je vous reviens sous peu avec quelques échos de l’inauguration officielle de la boutique!

Vous pouvez retrouver Yuriña sur Facebook, voir leurs produits et vous laisser tenter !

IMG_7505_MD IMG_7507_MD IMG_7508_MD IMG_7511_MD IMG_7513_MD IMG_7515_MD